PROFONDEURCHAMPS

Playlist PdC #40 : RüBA KPØ

Aujourd’hui c’est le groupe RüBA KPØ qui prend le contrôle de vos oreilles sur Profondeur de champs. Quelques mots en guise de prologue, et douze titres, c’est ce que vous a préparé le mystérieux collectif qui sort trois nouveaux EP oscillant entre Disco House et Techno.

« Faire une playlist pour nous, c’est comme une Samba , mais une sélection de dix titres, c’est  une Samba sans tristesse, dix titres c’est si peu et être heureux, dans la Samba, c’est plus ou moins ce que l’on cherche non ?

Pourtant s’il est une Samba sans tristesse, elle est comme un vin qui ne donne pas l’ivresse, et un vin qui ne donne pas l’ivresse n’est pas la Samba que nous voulons.

Alors quelques liens en plus… »

0/ Pierre Barouh – Samba Saravah 

1/ Talking Heads – Crosseyed And Painless

Du rock, du funk, des cloches à gogo, des cloches à gogo, des cloches à gogo… et 1000 expressos en intraveineuse. Au reveil avec un bloody mary en cas de gueule de bois.

Un lien vers  la version du live à Rome, « rapport aux expressos ».

2/ Plastikman – Consumed

Parce qu’il y a un avant et un après Consumed.

La traduction en musique du chef d’oeuvre spatial de Kubrick, de la vibration sourde et tendue des oeuvres de Rothko et de la lumière toujours présente dans le noir définitif et absolu de Soulage : un hymne à la vie et à la mort. Monochrome.

3 / Gerson « King » Combo E A Turma Do Soul   Fiz a cama na varanda.

Considéré comme le « James Brown du Brésil ».

On est en vacances au Brésil : après une journée de Carnaval à Salvador de Bahia, avant dernier jour… Impossible de rentrer sans avoir décrotté ce vendeur de disque où des trésors se cachent : direction un garage tenu par un homme hors d’âge et hors du temps (une sorte de cognac de 75 ans d’affinage).

Après deux jours de recherches, la Police Militaire nous renseigne enfin, connaissant l’homme et l’endroit, ils décident de nous accompagner dans ce quartier des favelas de Bahia où dorment ces centaines de vinyles originaux et où des centaines de problèmes eux ne dorment pas, à base de flingues.

Ce disque n’est pas resté dans le garage et nous sommes restés en vie.

L’un de nos digging de vinyle le plus « armé ».

4/ Jiri Ceiver – Loom 1

Sur le légendaire label Harthouse.

C’est déjà à l’époque le volume 5 (en 1995) d’une compilation d’artistes du genre sur le label Harthouse, ils ont du stock non ?

83 est directement connecté à ce genre de vibes acid dont nous ne pouvons nous dépêtrer. Notre « all-time favorite » dans ce genre

5/ Fox The Fox – Precious Little Diamond

On a mis le lien de la version live à la télé Française.

On avait oublié ce titre, on avait oublié qu’on était fan de ce titre, on avait entre 11 et 14 ans en 1984. Ces synthés, le son des boîtes à rythme, le mix, la reverb, de l’italo disco dance jouée par des Néerlandais. On est tombé la dessus sur la Une.

28 ans après, en 2012, on tente de prendre contact avec le fondateur du groupe, Bert Tamelea,  pour lui proposer une collaboration sur notre titre Disco Mantis qui sortira sur le label Blackambour en début d’année 2014.

On découvre que Silhouette Musimin, percussionniste et chanteuse du groupe a ouvert un cabinet de réflexologie à Amsterdam et ne veut plus rien entendre de quoi que ce soit lié à la pratique de la musique. Le leader, Bert Tamelea, a totalement disparu de la surface de la planète et reste introuvable à ce jour. (on a une nouvelle piste ! To be continued… )

Michael Mayer en fera une utilisation originale sur le label Kompakt en 2000.

6/ Tim Taylor & Dan Zamani – The Horn Track (Pump Panel Mix) 

On a jamais été frais en rave quand on a écouté ça, mais on l’a bien écouté. On l’a bien dansé aussi.

Depuis on rêve d’avoir le temps de faire un edit qui commence par la fin.

En fait on est dessus.

7/ Simbad – Kiss My Back – Simbad Motown ReMix

Le bijoutier… Nous partageons un amour commun avec nombreux artistes, pour les remixes, les relectures et collaborations .

Un des plus grands producteur et « sculpteur de pierres rares » made in France plus connu ailleurs que chez nous : l’art de tailler ce qui est imparfait pour en produire un diamant pur, personne de comparable sur la place Vendôme ! On lui propose un remix, qu’il réalise pour un maxi à nous, qui deviendra un  instru du groupe Klub Sandwich, featuring Disiz La Peste, Grems, Son Of Kick & Simbad.

Original de Rüba Kpø  : 3,80 carats 

Dj Simbad remix de Rüba Kpø   « timeless » remix : 4,80 carats 

Dj Simbad – Klub Sandwich « Deeper » de Rüba Kpø    5,10 carats :  Featuring Disiz La Peste, Grems, Son Of Kick & Simbad.

Simbad fresh news & remix

Vaun Animai –  Taking OverSimbad Remix

8/ Eko Roosevelt – Kilimandjaro My Home

La première fois qu’on a entendu ça ensemble, sur une route italienne pas en super forme, on reprenait en coeur le refrain sans rien comprendre aux paroles, « Bungalow »…une histoire de « Bungalow » entre  deux stations d’essences.

Une pure perle afro-funky-disco de 1970.

9/ Rose Ryot – Resaca Feat. Jaw

En 2000 on écoute ses projets pop-rock electro. 10 ans après il devient « SOK » aka Son of Kick. Son CV est sur Youtube, en millions de vues.

L’homme est ultra productif et il est venu le temps de Rose Ryot un de ses nouveaux et multiples projets, celui-ci signé sur le label de Claude VonStroke.

Ici, un titre avec un featuring de Jaw aka Joe, talentueux chanteur du groupe Dop, qui ne nous ont pas rendu la clef de la chambre 207, ni l’extincteur.

SOK aka Son of Kick, est aussi le prêtre qui sermonne sur ce titre de Rüba Kpø  

10/ Rockers Hi-Fi   Push Push (Original Version)

On est forcément subjugué par ce titre quand il sort .

Vingt ans après, un label de reggae, King Sound Music, nous propose de travailler sur des remixes de ses artistes, sur un riddim maison.

En connexion avec Ras T Weed pilier fondateur du groupe Rockers HI-FI, et MC de Kruder & Dorfmeister, nous réaliserons une série de remixes à decouvrir ici.

11/ Vinicius De  Moraes – Samba Da Bênção

L’original de Pierre Barouh. Pour finir… lui même bon remixeur.

Recueilli par Stéphanie Laurans

Laisser un commentaire