PROFONDEURCHAMPS

Playlist PdC #45 : Fils de Vénus

« Né en 2011 quelque part à Pigalle ». Ces quelques mots annoncent la couleur. Le jeune collectif Fils de Vénus fait partie de ces fêtards activistes et prosélytes qui font tant de bien à la nuit parisienne. Soirées TRASH/ROMANCE au Batofar, rapprochement avec le sulfureux Tag Parfait, le bilan est admirable, et depuis longtemps incontestable.

En attendant la suite – qui arrive très bientôt, le 21 février au Batofar – Profondeur de champs vous aide à prendre votre mal en patience en écoutant cette sélection concoctée avec soin par ces amoureux du stupre.

1/ Kaaris – Paradis ou Enfer

« Kaaris, poids lourd du rap game français et acolyte de B2O, nous balance cette track riche en punchlines, Porsche et AK-47. C’est exactement ce qu’il me fallait pour bien commencer l’année », Gaspar

2/ Gui Boratto – No Turning Back

« Loin d’être nouveau, ce morceau a pour moi la sensibilité et la rythmique parfaite pour inciter au voyage interne et à l’envol. Il renverse tout repère. Quoi de mieux pour entamer une longue balade sauvage ? » Pauline

3/ Paul Johnson – Give Me Ecstasy

« L’Américain Paul Johnson est un DJ de Chicago qui s’est surtout fait connaître en 1999 à travers le titre Get Get Down mais qui, en 1995, avait déjà beaucoup de talent pour nous produire de la house sexy et badass. C’est ce que nous prouve ce Give Me Ecstasy, notamment playlisté par Nina Kraviz. » Andres

4/ Karol Conka – Boa Noite

« Chanson de before un samedi soir, un climax sur le dance floor, du réveil le dimanche aux côtés de ma belle : Boa Noite me donne chaud et me rend beau ; je me déhanche, je frime : un collé serré sous les néons… une Bonne nuit» La bête

5/ Extrawelt – Lost In Willaura

« Choisir une track d’ Extrawelt me semblait évident tant ce duo hambourgeois est une inspiration quotidienne dans mes activités de DJ/producteur. Arne et Wayan ont su évoluer avec leur temps pour mieux le dépasser, et leur pouvoir créateur semble sans limite. En écoutant leur premières sorties dans les années 90 sous les noms de Midi Miliz et Spirallianz on trouve l’essence du style si particulier qu’ils ont réussi à construire entre la techno et l’inconnu, avec persévérance et audace. Leur EP manifeste, Schöne Neue, dont est issue cette track est leur pépite, mon premier vinyle, celui qui a forgé mon amour de la musique électronique et qui marquera je crois l’histoire de ce genre ! Cette track illustre parfaitement le moto de ce duo si cher à mes yeux, faire une musique qui convienne aussi bien aux après midi du dimanche qu’aux raves de folie. Cette ambition est atteinte ici ; pour l’avoir écoutée, réécoutée et mixée pendant des années il y a toujours des éléments qui surprennent, on ne se lasse pas de ce drumming complexe et puissant ni de ces envolées lyriques qui font leur signature. Extrawelt ne laisse personne indifférent, à vous de juger. » Hans Pfaal

6/ Cleindl – Girl

« Incapable de choisir un seul morceau, j’ai sélectionné celui qu’Antoine (du collectif aamourocean) m’a fait découvrir aujourd’hui : une petite pépite de Tokyo. C’est assez représentatif de la musique que j’écoute en ce moment. »

7/ De La Montagne – Girls

« Une rencontre magique, ce sont des artistes talentueux et d’une extrêmes gentillesse. On est vraiment tombés sous leur charme ; ils sont devenus des amis. » Olivia

8/ Piu Piu – Almighty Sun

« Piu Piu incarne une toute nouvelle scène hip-hop à Paris. Je ne loupe aucune des soirées qu’elle organise avec son collectif GIRLS GIRLS GIRLS au Social Club (dont fait également partie Betty que l’on programme le 21 février pour la TRASH/ROMANCE #3 ). Quand elle est venue jouer avec Laura Leishman pour nous en septembre dernier, j’étais très intimidée honnêtement. »

9/ Kiddy Smile – Get Myself Alone

« Le titre idéal pour danser tout seul dans la rue en sortant de club. On est très fiers de le programmer à la prochaine TRASH/ROMANCE. »

10/ Rosemary – I know

« Claire a découvert Rosemary, parce qu’elle connaissait déjà le travail de Casper Balslev & Lasse Martinussen, les réalisateurs du clip de I Know. Ils seront également sur la scène de la TRASH/ROMANCE »

Retrouvez Fils de Vénus sur Facebook – Leur prochaine soirée se déroulera le 6 février au Paris Paris.

Recueilli par Rémy Pousse-Vaillant

Laisser un commentaire