PROFONDEURCHAMPS

Photo du jour : Raymond Depardon, “Liban”, 1978

Depardon Liban

© Raymond Depardon/Magnum Photos

En 1978, le photographe français Raymond Depardon est envoyé par le magazine allemand Stern au Liban pour couvrir la guerre civile entre les chrétiens du Front libanais et l’armée syrienne. Il photographie le véritable champ de bataille qu’est alors la ville de Beyrouth. Au plus près du conflit, il shoote les assauts des combattants avec une rare intensité. Il prend en même temps du recul avec sa mission de reporter de guerre pour immortaliser les populations civiles qui tentent de continuer à vivre malgré l’insécurité et la désertion des villes. Ainsi, Depardon pénètre les foyers en ruines dont les murs ont conservé les couleurs chaudes. Il montre ces carcasses d’immeubles bombardés dont les piliers décharnés jouent avec la lumière du soleil. Le photographe se fait témoin de la vie des commerçants et des citadins. Il y a enfin cette scène de mariage qui, partagée entre lumière et obscurité, nous rappelle que cette cérémonie est une simple parenthèse au sein du conflit.

Diane de Puysegur

Laisser un commentaire