PROFONDEURCHAMPS

Playlist PdC #55 : Crash Normal

« Un son de métal fondu sur voix perdues dans une reverb psychédélique », c’est ainsi que – si vous leur demandez – ces activistes du garage à la française vous décriront leur rock sale et direct. Affichant presque vingt ans de carrière au compteur, Crash Normal est aujourd’hui lié de près ou de loin à tout ce qui se fait d’écoutable en France (de Born Bad à Cheveu en passant par les Catholic Sprays). Sélection de dix titres par Jérôme de Crash Normal.

1/ Andre Williams – Agile, Mobile And Hostile

Respect pour ce mec qui a souvent su s’entourer et garder un esprit libre au niveau de la production de ses disques.

2/ Black Time – Backwards In Black

Ce titre me rappelle les galères avec le 4-pistes à cassettes quand la bande se retourne et joue le morceau à l’envers. Plutôt que de se péter un plomb parce que ton morceau est foutu, il suffit de voir le bon côté des choses : parfois les accidents créent des trucs bien plus intéressants que les arrangements poussifs et l’accumulation des pistes d’instruments.

3/ Chrissy Zebby Tembo & Ngozi Family – Trouble Maker

Un disque découvert et acheté à San Diego au début de la tournée US en 2008. On écoute ça en boucle dans le van pendant quinze jours. La dernière date a lieu à Seattle au Fun House, et Love Tan reprend Trouble Maker sur scène. On est les seuls à connaître les paroles, ils sont scotchés.

4/ Country Teasers – Boycott The Studio

Ben résume bien la chose: “Boycott the studio, come and see the Country Teasers live show”. Il invite les groupes à n’enregistrer que des trucs à la maison, avec les moyens du bord, sans se ruiner à faire de super prises de son en studio. Mais ça concerne aussi le public, qui doit se bouger les fesses de son petit salon cosy pour venir s’en prendre plein la figure en live. Car si le public ne vient pas, les choses peuvent se passer mais pas perdurer.

5/ De La Cave – In The Way Of Nothing

Parce que c’est le nouveau disque du projet de mon frère et de sa copine. Parce qu’il y a quelque chose de triste dans ce morceau, comme la fin d’une belle histoire qui ne pourra plus se reproduire. Ce disque, c’est la BO d’un grand film qui n’existe pas encore.

6/ Nerve City – Canaries

Tout droit sorti d’un western comme je me l’imagine encore dans ma tête de gamin de 12 ans, matant la série télé Les Mystères de l’Ouest enfoncé dans le canapé du salon. Cowboys précieux vs. sciences occultes.

7/ Night Beats – Outta Mind

Un petit groupe qui devient grand. Des choix artistiques qui me parlent. Je trouve que le disque est vraiment bien produit. On se sentirait presque dans la moiteur d’un club dont l’air conditionné aurait rendu l’âme au mauvais moment.

8/ Otis Redding – A Change Is Gonna Come

On a tous des morceaux qu’on écoute quand les choses tournent mal. Histoire de s’enfoncer un peu plus dans le trou ou au contraire d’en sortir la tête. Ce morceau d’Otis me vide, puis me recharge.

9/ Sic Alps – The First White Man to Touch California Soil

J’ai choisi ce morceau mais c’est la production de Sic Alps dans son ensemble que je salue. Un groupe qui m’influence beaucoup. Pour moi, c’est la joaillerie du Lo-Fi.

10/ Suicide – Frankie Teardrop

Le morceau de non-music par excellence. C’est minimal, calme et brutal, sexy et morbide. Dix minutes dans le cerveau d’un mec qui meurt.

Retrouvez Crash Normal sur Facebook.

Recueilli par Paul Grunelius

Laisser un commentaire